15% de réduction dès 30€ d'achat | code SUMMER15
20% de réduction dès 50€ d'achat | code SUMMER20
30% de réduction dès 80€ d'achat | code SUMMER30

SERVICE CLIENT : 09 69 39 00 80 (appel non surtaxé)

Quel est le lien entre hydratation et performances ?

Quel est le lien entre hydratation et performances ?

Découvrez avec Isostar le lien entre hydratation, sport et performances ? Besoins hydriques du sportif, risques de la déshydratation, on vous dit tout !

Cycliste homme s'hydratant avec bidon Isostar pendant une course de VTTCycliste homme s'hydratant avec bidon Isostar pendant une course de VTT

QUEL EST LE LIEN ENTRE HYDRATATION, sport ET PERFORMANCES ?

Dans la pratique d’un sport régulier, l’apport hydrique est primordial et doit être bien géré. Le simple fait de boire ne garantit pas en lui-même une garantie de bonne utilisation de la boisson par l’organisme. Alors, l’hydratation est-elle un pilier de la performance ? Quels sont les besoins de votre organisme et de votre corps, et comment bien gérer ses apports hydriques quand on est sportif et que l’on pratique une activité physique. Découvrez tous ce que vous devez savoir sur le lien entre hydratation et performances dans notre nouvel article !

HYDRATATION, SPORT : UNE IMPORTANCE CAPITALE POUR LE SPORTIF 

On ne vous l’apprend pas, l’hydratation est capitale au bon fonctionnement de l’organisme et elle l’est encore plus lorsque l’on est un athlète et que l’on pratique une activité sportive. Que vous exerciez votre discipline à haut niveau, à titre professionnel ou que vous ayez une pratique de loisirs vous devez porter une grande attention à ce que votre besoin en eau soit équilibré. Et ce au même titre que votre nutrition et l’apport en minéraux dont votre corps a besoin. Et malheureusement, une mauvaise stratégie hydrique peut avoir des conséquences sur votre performance dans la pratique de vos disciplines et sur votre santé.

 

L’eau représente entre 60 et 70 % de notre poids. Elle participe au transport de l’oxygène, mais également à la régulation de votre température corporelle via la sudation.

Un adulte sédentaire consomme environ 2 à 3 litres d’eau chaque jour. En effet, le corps humain a besoin de 35 g d’eau par kilo de poids corporel chaque jour. Ces pertes sont compensées par votre nutrition (l’alimentation) et le volume d’eau que vous consommez. Chez l’athlète, ces besoins sont bien sûr plus élevés et peuvent être compensés pour maximiser l’effet par l’absorption de boissons isotoniques énergétiques pour optimiser la performance, et la récupération.

UNE BONNE HYDRATATION : Pourquoi ? 

Bref ou prolongé, tout effort suppose une bonne hydratation, qui doit être modulée en fonction de la durée et de l’intensité de l’effort. Pour éviter la déshydratation, il faut prendre en compte les échanges thermiques qui varient selon les conditions climatiques (température, vent), le niveau d’entraînement et l’habillement. Notons que l’état de fatigue, le stress… sont des facteurs prédisposant à la déshydratation. Les pertes moyennes en eau au cours d’une pratique sportive sont de 1 à 3 litres/h (jusqu’à 10 litres/h dans des cas extrêmes).

Anticiper la soif

Sachez qu’un parfait état d’hydratation avant un effort est essentiel à une bonne performance et à la prévention des accidents musculaires d’effort. Il faut toujours s’hydrater avant l’apparition de la sensation de soif, car celle-ci n’apparaît que tardivement.

La déshydratation est source d’une moindre performance dès 1 à 2 % de perte du poids corporel (0,7 l à 1,4 l pour une personne de 70 kg) ; à ce stade, la diminution du rendement musculaire est déjà de 10 % ! Au-delà de 4 %, on peut observer une grande fatigue, une lourdeur des jambes, des essoufflements, une confusion…Et au-delà de 6-8 %, le risque de survenue d’accidents devient majeur.

LES RISQUES DE LA DESHYDRADATION

Une mauvaise hydratation s’accompagne souvent d’une baisse de la performance lors de l’exercice de votre sport et de vos entraînements sportifs. Elle peut également avoir des conséquences sur votre santé et votre corps. En effet, lorsque les apports en hydrates sont insuffisants par rapport aux pertes hydriques liées à l’exercice le volume d’eau dans le plasma diminue. Ainsi cela oblige le cœur à fournir plus d’effort et à battre plus rapidement pour maintenir la pression artérielle à un bon niveau.

 Le sportif ou la sportive dont le besoin hydrique n’est pas suffisant se confrontent aussi au risque de blessures pendant l’exercice ou la compétition de type tendinites, courbatures, claquage ou encore coup de chaleur ! Il faut donc veiller constamment à ce que l’apport hydrique soit équilibré en fonction du niveau de pratique et de la quantité d’effort à fournir. Il est également important de noter que les conditions climatiques comme l’humidité ou la chaleur peuvent entraîner une déshydratation plus rapide.

Quels types de boissons ?

Le simple fait de boire ne garantit pas en lui-même une garantie de l’utilisation de la boisson par l’organisme. Lors d’un effort et pendant l’activité physique, notre corps ne perd pas uniquement de l’eau, mais également des électrolytes essentiels à notre organisme et notre performance sportive comme le sodium qui est le constituant principal de la sueur (transpiration).

Les boissons consommées doivent agir vite et bien, ce qui dépend surtout de la vitesse de la vidange gastrique (durée que met un liquide pour passer de l’estomac vers les intestins) et de l’absorption intestinale.

Le contenu en glucides, la teneur en minéraux et hydrates (sel, sodium) et l’osmolarité de la boisson agissent sur les 2 facteurs, gastriques et intestinaux. La température et la quantité de la boisson jouent aussi sur le niveau de la vidange gastrique. Un liquide hypertonique, type jus de fruits ou boisson glucosées (eau + sirop) ne permet pas à lui seul d’assurer une bonne hydratation.

Une boisson isotonique favorise une bonne vidange gastrique et une bonne absorption intestinale. Elle agit rapidement sans charger l’estomac qu’elle quitte aussi vite que l’eau avant d’être absorbée au niveau de l’intestin. En effet, les boissons isotoniques sont rapidement assimilées et permettent d’apporter au corps de l’énergie (glucides).

Consommer une boisson énergétique isotonique à base de glucides est une excellente façon d’optimiser son hydratation, l’effort pendant vos entraînements et votre récupération. Et ce, que vous pratiquiez un sport d’endurance ou peu importe la discipline pour laquelle vous souhaitez optimiser votre préparation. L’objectif de ces boissons est de venir compenser la perte en minéraux et oligo-éléments. Les boissons Isostar sont spécifiquement conçues pour une hydratation optimale.

UNE BONNE HYDRATATION POUR OPTIMISER PERFORMANCES ET RÉCUPÉRATION ! 

Nous l’avons vu, performances sportives et bonne gestion de l’hydratation sont étroitement liées, peu importe le type de sport que vous exercez qu’il s’agisse d’un sport d’endurance ou de force. Optimiser votre hydratation et avoir une nutrition sportive adaptée sont les clés de votre performance sportive ! Découvrez tous nos produits et boissons sportives spécialement conçus pour vous accompagner dans la réussite de vos objectifs !

Paiement sécurisé

Logo paiement sécurisé Visa, MasterCard, American Express, Paypal