Utilisation des cookies

Nous utilisons des cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.

OK, tout accepter
Les causes d’une Les causes d’une

Les causes d’une déshydratation

L’exercice physique entraîne une libération de chaleur qui augmente la température du corps et déclenche un phénomène régulateur automatique : la transpiration. Pour éviter «la surchauffe», suivez les conseils de la nutritionniste Isostar.

Tout effort nécessite une bonne hydratation

La sueur est le seul moyen de refroidir le corps. Pouvant perdre jusqu’à 3l d’eau, il faut compenser avec une bonne hydratation. Car si la boisson vient à manquer, c’est l’accident hyperthermique, « le coup de chauffe».

Le piège hyperthermique

Plusieurs facteurs se combinent pour accroître la déshydratation et favoriser la survenue d’une hyperthermie.

L’intensité de l’effort

Plus l’exercice est intense, plus on transpire. Contrairement à ce que l’on peut penser, la déshydratation est plus proportionnelle à l’intensité de l’effort qu’à sa durée. Donc, il ne faut pas oublier de boire même si l’exercice est court.

La nature de l’effort

Attention aux activités en salle. Home-trainer, musculation, piscine intérieure rendent l’évaporation moins facile et favorisent donc une augmentation de la température du corps.

Le niveau d’hydratation de départ

Boire avant de partir, même sans avoir soif, pour ne pas partir en état de déshydratation.

Les conditions climatiques

La sécheresse, la canicule, les jours de froid très sec augmentent la déperdition de l’eau. Par exemple, à 18°C, un marathonien perd 1,5l à l’heure. A 28°C, il perd 2 l à l’heure !

Plus l’air est humide (temps lourd, orageux, hygrométrie élevée), plus on transpire mais moins on évapore d’eau (de sueur) et donc moins on est efficace dans le refroidissement. C’est un cercle vicieux qui entraîne une forte déshydratation et le « coup de chaleur ».

L’altitude

Plus elle est élevée, plus l’air est sec et plus la déshydratation s’accentue.

La présence de vent accroît l’évaporation de la transpiration.

L’effet des radiations solaires

Directes ou indirectes, elles sont aussi à prendre en compte. Une chaussée au revêtement de couleur claire, ou une falaise de couleur claire à côté de la route réfléchissent les rayons solaires et augmentent la chaleur ambiante.

L’habillement

Des vêtements sombres absorbent les radiations thermiques alors que les maillots blancs ou clairs les réfléchissent. Quant aux T-shirts ajourés, ils assurent une bonne ventilation !