Utilisation des cookies

Nous utilisons des cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.

OK, tout accepter
Intérêts de la spiruline Intérêts de la spiruline

Intérêts de la spiruline pour l’effort physique

La spiruline naturelle est un bon complément alimentaire pour les sportifs car elle riche en protéines qui aident à la constitution et au maintien de la masse musculaire. Pour ne pas fatiguer les reins, ne pas dépasser la dose recommandée (3 à 10 g/j selon l’origine). Tour d’horizon.

Pour des muscles en forme

- La spiruline déshydratée contient environ 60 % de protéines. Elle présente une bonne qualité protéique car elle possède en quantité adéquate les 8 acides aminés indispensables (dont les BCAA) que le corps ne sait pas synthétiser. Ces acides aminés sont nécessaires au renouvellement musculaire.

Acides aminés participent donc à la constitution et au maintien de la masse musculaire ainsi qu’à une bonne récupération musculaire

Pour les réserves de glycogène

- Les glucides ne sont pas assez présents (15 à 25 %) pour qu’ils puissent jouer sur les réserves de glycogène.

- Par contre, les vitamines du groupe B sont bien représentées et participent au métabolisme glucidique soit en permettant le stockage du glucose sous forme de glycogène soit en favorisant leur transformation en ATP, source d’énergie du muscle.

Teneur en vitamines du groupe B de la spiruline pour 100g :

Vitamine B1 : 2,4 mg

Vitamine B2 : 3,7 mg

Vitamine PP : 13 m

Vitamine B5 : 3,5 mg

Vitamine B6 : 0,4 mg

Vitamine B9 : 94 µg

Pour une bonne oxygénation

- La spiruline contient environ 29 mg de fer. Celui-ci est le constituant essentiel de l’hémoglobine, protéine indispensable au transport de l’oxygène dans le sang. Lorsque le sang passe par les poumons, l’oxygène se fixe au fer de l’hémoglobine et est ainsi transporté jusqu’aux muscles. Il faut cependant prendre en compte que le fer de la spiruline est non héminique donc moins bien absorbé que le fer d’origine animale.

Pour lutter contre l’oxydation

La spiruline possède un pigment bleu, la phycocyanine, à qui on attribue des propriétés antioxydantes. La vitamine E sont également des antioxydants naturels. Ceux-ci luttent contre la formation des radicaux libres. Lors de l’effort physique, les muscles consomment plus d’oxygène qu’en temps normal. Cela provoque l’oxydation de certaines molécules qui deviennent alors toxiques pour l’organisme. Pour 100g de spiruline, il y a environ 5 mg de vitamine E.

Pour un bon fonctionnement musculaire

100 g de spiruline contiennent environ 120 mg de calcium, 195 g de magnésium. Ces minéraux entrent en jeu dans la contraction musculaire.

Composition de la spiruline déshydratée : source Ciqual 2017.