Utilisation des cookies

Nous utilisons des cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.

OK, tout accepter
Comment réussir sa Comment réussir sa

Comment réussir sa Pasta ou rice party ?

Pendant la période de préparation sportive, l’alimentation a une place prépondérante. La pasta party, de plus en plus supplantée par la rice party, est la phase ultime pour optimiser ses réserves en glycogène.

Isostar fait le tour de la question.

Un incontournable : la pasta ou la rice party !

La clé du succès sportif est de débuter l’épreuve avec des réserves maximales en glycogène (forme de stockage des glucides dans les muscles et le foie).

Pour cela, il faut avoir une alimentation hyperglucidique les 3 derniers jours avant la compétition. La veille de l’épreuve, l’avant dernier repas est le repas phare pour optimiser la mise en réserve du glycogène musculaire. Après il sera trop tard puisque 12h sont nécessaires pour transformer les glucides en glycogène.

Ne pas oublier qu’1g de glycogène est fixé par 3g d’eau, il est donc primordial de penser à bien boire au cours de ce repas.

Quels glucides faut-il privilégier ?

Les 3 jours précédant une épreuve de longue endurance, il faut privilégier les aliments riches en glucides tels que les féculents (pâtes, riz, semoule, boulgour, pomme de terre) et les légumineuses (lentilles, haricots blancs ou rouges, pois cassés, fèves…), les fruits (frais ou secs), les compotes de fruits, les céréales sans oublier les boissons glucidiques énergétiques qui peuvent représenter une aide précieuse pour parfaire les réserves en glycogène.

La veille de l’épreuve et en particulier lors du dernier repas, une attention particulière doit être apportée à la vitesse d’absorption des glucides ingérés. En effet, afin de limiter l’action du jeûne nocturne sur les réserves énergétiques constituées les jours qui ont précédé, il sera judicieux d’ingérer, lors du dernier repas des aliments présentant des valeurs d’index glycémique plutôt basses. Ainsi, il sera intéressant de consommer des pâtes cuites « al dente » ou du riz basmati.

Pour éviter les éventuels problèmes digestifs, les légumineuses trop riches en fibres sont à éviter.

Exemple de Pasta party :

  • Une soupe de légumes
  • 300 à 400 g de coquillettes à la sauce tomates
  • 150 g de blanc de poulet grillé
  • Une compote de pommes
  • Un riz au lait à la vanille